Journal de bord

On a testé : la voie verte de La Coulée d’Oc

Entre la Coulée d’oc et les roues baladeuses ce fut un véritable coup de foudre.

Quand nous avons découvert en avril 2017 cette jolie voie verte praticable en roller nous en sommes aussitôt tombés amoureux.

Sur le parking, avant le départ.

Et comme en roller nous sommes partageurs nous avons voulu tout de suite en faire profiter nos amis du club Roller N’Go de  Poitiers, dont nous faisons partis.

Malheureusement le sort en a décidé autrement et le mauvais temps nous a poussé à annuler notre sortie et à la décaler au printemps 2018 où nous l’avons encore décalé une fois avant de pouvoir la pratiquer.

Et c’est en un magnifique dimanche du mois de mai que le club et nous sommes partis à la (re)découverte de la Coulée d’Oc.

Jolie campagne charentaise.

C’est une voie verte assez facile techniquement. Beaucoup de faux plats et de belles lignes droites, parfois coupées par des barrières délimitant les roues perpendiculaires.

Un décor superbe et très vallonné (mais qui ne se ressent pas à roller puisque la voie verte est bâtie sur l’ancienne voie ferrée donc assez plate). Au printemps la végétation est dense et les sous bois apporte la fraîcheur idéale en cette chaude journée.

Le groupe part confiant.
Joli pont.

La principale « difficulté » de cette voie réside dans sa longueur : 40km environ aller-retour.

Il faut donc faire preuve d’endurance pour aller au bout.

Un revêtement propre et agréable.

Nous faisons partis d’un club très familial et uni et malgré les niveaux différents l’entraide prime toujours. Nous nous sommes donc tous mutuellement attendus aux différentes intersections et assistés en cas de petits pépins.

Allez Philou !

Au bout de la voie, il n’y a qu’une table pour pique niquer.

Au bout…

Nous avons donc décidé de retourner un peu sur nos pas pour nous rapprocher d’un endroit plus agréable, juste à côté de l’ancienne gare.

Après une pause bien méritée nous sommes repartis pour les 3/4 restants.

Le fait de ne pas faire une boucle mais de revenir sur nos pas n’est pas gênant. On voit le paysage différemment et découvrons de nouvelles choses.

A partir de là ce fut plus difficile pour certains, les pieds s’échauffent, les jambes fatiguent : on a hâte d’arriver.

Les plus à l’aise aident les autres.

Et c’est soudés que nous arrivons après avoir parcouru les presque 40 kms de cette belle voie verte.

Même si ce fut dur pour certains, tous les participants furent ravis de cette belle randonnée, qui nous aura aussi servie entrainement pour notre prochain sortie du club : l’Ile de Ré !

Le départ se situe à Le Queroy (Mornac) où il suffit de suivre les panneaux « parking » pour se garer puis de traverser rapidement le hameau pour rejoindre la voie.

L’arrivée se situe à Souffrignac.

Toutes les informations concernant la voie verte se trouvent sur le site AF3V.

On vous conseille de chausser vos grandes roues et de prévoir votre pique nique pour profiter au maximum de la voie.

Et voici notre vidéo souvenir :

 

2 Comment

  1. Pour avoir été présente à cette randonnée, je confirme la fidélité de la description faite dans cet article; amitié, entre-aide, bonne humeur et fatigue… que du bonheur et ce texte ravive de forts bons souvenirs 😀 À faire et à refaire 💕

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.