Journal de bord

Micro-aventure #1 Roller dans la Brenne

Cela faisait un moment que j’avais envie de réorganiser un week-end roller. J’avais deux « contraintes » principales, une de lieu (je voulais que ce ne soit pas trop loin de la maison) et une de coût.

En choisissant la Brenne, pays des 100 étangs, une région que j’avais adoré maintes fois parcourir à pied ou en voiture, j’avais ma « base ».

Après quelques courtes recherches sur le net, j’ai vu que le club de Châteauroux avait organisé une rando tout public de 30 km dans la Brenne. Ils laissaient quelques indications sur les villes traversées mais rien de précis. J’ai cherché à les contacter par mail mais visiblement le club est en vacances 🙂 Il a donc fallu que je dégaine Google Earth pour chercher les meilleurs routes pour nos roulettes.

Quand on ne connait pas la zone, le risque est en effet de tomber sur des routes très abimées qui nous coupent le plaisir.

Une fois la feuille de route prête, il n’y avait plus qu’à Rando dans la Brenne.

Jour 1 : Du sport entre amis

Arrivés à Saint Michel en Brenne (avec notre couple d’amis préféré) nous faisons face à un petit imprévu : la route a été refaite, mais pas de la plus belle façon qui soit pour nous. Un enrobé de gros gravier très désagréable.

Je conseille donc à ceux qui aimerai tenter l’aventure de tenter l’autre voie : la D6C et la D78 jusqu’à Martizay. Pour les plus courageux, ce n’est que 5 km et après tout le reste est top.

En effet les routes de la Brenne sont pour le reste, du velours et nous avons apprécié y rouler. Le rythme était bon, la circulation rare, le soleil très présent.

Nous avons fait une petite pause déj route de Saint Michel une fois les 15 premiers kilomètres passés.

Dernière ligne droite sous le cagnard (34degrès), bien vallonée et on a adoré.

Nous sommes arrivés, à la voiture,  épuisés par la chaleur mais heureux, aux alentours de 14h.

C’est une rando sportive mais géniale, on vous la recommande fortement, on en garde un excellent souvenir

  • Départ de Saint Michel en Brenne D14 puis D18 direction Martizay
  • D975 direction Azay-le-ferron : un peu roulant soyez prudent !
  • Embranchement à droite Route de Saint Michel
  • D18 direction Paulnay
  • D43 retour Saint Michel en Brenne

Nous évaluerions ce parcours comme un parcours niveau bleu, patineurs confirmés.

Pour dormir nous vous conseillons l’excellent camping municipal de Mézière-en-Brenne. Allez chercher les clefs à l’office du tourisme et profitez en pour bavarder parcours avec la très chaleureuse dame de l’accueil. Pour 7€ la nuit, vous aurez un emplacement spacieux, calme et délimité par des haies ; en bords de rivière, avec même une salle dotée d’un congélateur pour remettre son eau au frais.

C’est exactement le genre de camping que l’on recherche quand l’on part en road trip : fonctionnel et calme.

Jour 2 : La voie verte de Le Blanc à Ruffec

Prévoyez un arrêt à la maison du Parc, sur votre route vers Le Blanc. Non seulement l’endroit est magnifique mais en plus vous y dégusterez des spécialités à petit coût (frites de carpes, crêpes au miel de Brenne et autre produits locaux délicieux).

Concernant la voie verte, la partie accessible en roller n’est vraiment pas longue, il n’est pas nécessaire de venir exprès juste pour ces quelques kilomètres. Dans un week-end, commencé comme précédemment, toutefois, la parcourir prend son sens. On détend les muscles et on profite de la piste plate.

On a trouvé qu’il y avait beaucoup de saletés sur la voie verte (branches, racines), nous déconseillons donc cette partie aux débutants.

La dame de l’office du tourisme nous a proposé de faire une boucle hors voie verte, arrivé à Ruffec. Or une fois la Creuse traversée et une côte interminable grimpée nous nous sommes aperçu que la route parallèle avait été refaite avec le même revêtement granuleux, douteux.

Nous avons donc préféré rebrousser chemin vaillamment, accablé par la chaleur.

  • Pour patineurs débrouillés.
  • Racines et branches
  • Plat et joli, en sous bois et sous des petits ponts
  • Arrêtez-vous admirer la Creuse, à Ruffec
  • une vingtaine de kilomètres

Nous avons fini à la piscine municipale d’été de le Blanc, immense et une fois de plus calme, parfait pour prendre une bonne douche et se détendre après l’effort au soleil.

Pour conclure

Un excellent week-end roller à 1h20 de chez nous que l’on souhaite proposer à notre club pour la saison prochaine.

N’hésitez pas si vous avez la moindre question concernant cette micro aventure 🙂

Sportivement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.